patrickisabelle.com

Information

This article was written on 01 Mar 2017, and is filled under Actualités, Blog, Livres.

Un prix pour Camille

C’est hier, dans les locaux du Conseil des arts de Montréal, qu’étaient annoncés les lauréats du Prix Jeunesse des libraires du Québec.

Mon roman CAMILLE a remporté dans la catégorie 12-17 ans!

Je me pince encore pour être sûr que je n’ai pas rêvé tout ça! C’est la cerise sur le sundae. Après avoir été finaliste pour le prix TD, le GG et pour le prix des bibliothèques de la ville de Montréal, mon petit roman se voit récompensé par les libraires! Ça me touche énormément. J’avoue bien humblement que, comme je l’avais déjà remporté pour mon roman EUX en 2014, je ne m’y attendais vraiment pas!! J’ajoute donc un deuxième livre en bois sur mon petit meuble dans mon bureau. Il y trônera fièrement pour me rappeler que toutes les heures que j’y passe en valent la peine! 🙂

Voici mes remerciements, tels qu’ils apparaissent dans le document officiel du Prix des libraires:

Je m’ennuie de Camille. Il y a des personnages comme ça qu’on ne veut pas quitter. Jamais je n’aurais cru qu’elle me manquerait autant! Je réalise maintenant que, non seulement Camille vit toujours à travers les lecteurs, elle touche plus de gens que je ne l’avais imaginé. Son histoire, c’est celle de plusieurs jeunes qui vivent dans la peur d’un proche. C’est une réalité qui dépasse la fiction et qui semble résonner dans le cœur des québécois. Ça me touche beaucoup.

Un énorme MERCI aux libraires. Merci de faire connaître et entendre la voix de Camille. Merci pour votre passion et votre dévouement envers la littérature jeunesse. Merci de continuer à la faire rayonner, de la partager et de la défendre. Merci de forger cette nouvelle génération de lecteurs impitoyables et curieux. Merci aussi pour ce prix exceptionnel. Inattendu. Je ne suis qu’un écrivain parmi tant d’autres et cet honneur me renverse. Ça me pousse à me surpasser.

Je dois lever mon chapeau à toute l’équipe de Leméac, ces passionnés qui ont foi en une littérature jeunesse différente et audacieuse. À mon éditeur, Maxime Mongeon, qui continue de croire à mon talent en me poussant toujours plus loin. À Fannie Loiselle, sans qui, souvent, je deviendrais complètement fou et qui est toujours là pour calmer mes angoisses d’auteur. Évidemment, je ne peux passer sous silence le travail remarquable de Nomade Diffusion, particulièrement la sublime Josée Lecavalier à qui je dois, j’en suis persuadé, une partie du succès de Camille.

Un dernier mot pour remercier ma famille, qui me supporte depuis le début, même quand ça va mal et que je me demande pourquoi j’ai choisi ce métier. Ma mère, ma sœur, mes piliers. Et toi, cher papa… qui m’a permis de puiser à même ton vécu pour écrire Camille. Merci de me prouver, chaque jour, qu’au-delà de la violence, l’amour peut triompher.  

Je tiens aussi à féliciter tous les autres récipiendaires. C’est honneur de figurer parmi des artistes aussi extraordinaires qu’eux. Bravo à Samuel Archibald, Julie Rocheleau, Geneviève Godbout, Linda Bailey, Mike Curado, Oliver Jeffers et à l’incomparable Susin Nielsen!

Crédit photo: Pierre Crépô

Laisser un commentaire

Recent articles

Recent comments