patrickisabelle.com

Information

This article was written on 04 Nov 2019, and is filled under Blog.

Novembre

OK OK, arrêtez de crier!

Je sais que je néglige ce site/blog depuis un bon moment, mais pour ceux qui me suivent depuis un bon moment, vous savez que 2019, jusqu’à maintenant a été une année de marde. Vraiment.

Si je reprends tranquillement le dessus sur toute cette schnoutte qui m’est tombée dessus (façon de parler, bien sûr… à bien des égards, j’ai couru après), c’est parce que j’ai dû mettre de côté mes projets, ma carrière, l’écriture, le travail… afin de me concentrer sur moi. Je suis déménagé à Québec en mai où j’ai été pris en charge rapidement par l’Institut de réadaptation et déficience physique de Québec (IRDPQ). Après quelques rencontres avec ma charmante neuropsychologue (eh oui! ça te fucke un cerveau, un AVC, qui l’aurait crû?), il a été décidé que je devais prendre une bonne pause de mes activités professionnelles… pause qui est sur le point de prendre fin dans deux semaines. Encore une fois, j’avais surestimé mes capacités à reprendre une vie normale.

Est-ce que c’est facile? Non. C’est la chose la plus difficile que j’ai eu à vivre depuis que je suis né. J’ose croire que je n’en sortirai que plus fort. Bien sûr, je resterai avec des séquelles physiques pour le reste de mes jours. Mais je côtoie des gens, vivant avec des handicaps bien plus vertigineux que le mien, toutes les semaines…. il ne faut jamais se comparer aux autres, mais dans certains cas, se comparer c’est se consoler. Ça aurait pu être pire.

J’ai enfin repris l’écriture de mon troisième tome d’Anna Caritas. Ça avance beaucoup moins vite que je le voudrais mais comme on dit… lentement mais sûrement. J’ai hâte que mes lecteurs découvrent la suite des événements. Je crois bien que personne ne peut s’attendre à ce qui arrive dans ce volume.

Pour le reste, je ne précipite rien. Pas de salon du livre pour moi avant 2020. De toute façon, je n’ai aucun livre à promouvoir! Je reprendrai le circuit l’an prochain en même temps que les conférences dans les écoles…. à pas des bébé.

D’ici là, comme le dit si bien mon ami Max: Stay weird.

Pat

Laisser un commentaire