patrickisabelle.com

Information

This article was written on 21 Mai 2017, and is filled under Actualités, Blog, Livres, Tranche de vie.

Ça sent l’été

L’odeur des lilas en fleurs embaume mon bureau au moment où j’écris ces lignes. J’ai fait la grasse matinée, ce matin. Ça m’a fait du bien. Ça faisait longtemps. Ça sent l’été. ENFIN!

Mon sprint du printemps tire à sa fin. Depuis le début du mois de mars, j’ai l’impression de ne pas avoir arrêté une seconde! Je ne m’en plains pas. Il y a quelque chose de très valorisant dans le fait d’être aussi occupé, d’être en demande. J’ai tellement voulu vivre de ce métier… d’y être arrivé aussi rapidement est déstabilisant, certes, mais quel bonheur! (Je touche du bois.)

Animations

Les dernières semaines m’ont entraîné un peu partout. Je me suis rendu à Drummondville dans le cadre de la Tournée du livre TD en partenariat avec Communication-Jeunesse. Les élèves de l’école secondaire Marie-Rivier m’ont réservé un très bel accueil. J’y ai rencontré des fans, de futurs auteurs, des jeunes allumés et intéressés. Une belle journée. Cette même tournée m’a également emmené à revisiter mon ancienne polyvalente, l’école Armand-Corbeil de Terrebonne. Une expérience transcendante qui m’a propulsé loin dans mes souvenirs. J’ai beau écrire de la fiction, lorsque j’imagine les décors de mes romans, c’est souvent cet établissement que je visualise. Ça a apporté un petit quelque chose de plus à mes animations. Une espèce de nervosité, de fou rire dans la voix. C’était complètement irréel! J’aurais bien voulu y revoir d’anciens enseignant… Marie, ma prof d’art dramatique, en particulier… mais bon, force m’est de réaliser que ça va bientôt faire 20 ans que j’ai terminé le secondaire. Je n’y connais plus personne. J’ai cependant bien ri en trouvant ma photo de finissant parmi les cadres qui ornaient les murs de la polyvalente.

La semaine dernière, j’étais à Québec. J’aime de plus en plus cette ville. Je crois que je pourrais incontestablement y vivre. Je l’envisage. Si j’y étais, c’était d’abord et avant tout suite à l’invitation du Collège Jésus-Marie de Sillery. Pendant deux jours, j’y ai rencontré des élèves de secondaire II, III et IV. Des élèves (majoritairement des filles… c’était impressionnant!) extraordinaires qui avaient plein de questions à poser. De rencontre en rencontre, je ne pouvais que m’émerveiller devant leur ouverture et leur maturité. En plus, chose assez incroyable, à la fin de chaque rencontre, chaque élèves repartait avec un de mes romans, un petit cadeau que leur offrait l’établissement! J’ai donc connu, pour la première fois, des séances de dédicaces express et endiablées! L’impression d’être un rock star! Je ne remercierai jamais assez les enseignantes de cette école de leur accueil fabuleux. Petit bonus supplémentaire, elles m’ont offert une bonne bouteille de rouge pour me remercier! 🙂

FouLire

Évidemment, j’ai profité de mon passage à Québec pour passer une journée en compagnie de mes très chers Yvon et Danielle chez FouLire. Chaque moment passé en leur compagnie est un plaisir incroyable et un privilège. Je me pince encore. Mes nouvelles fonctions d’éditeur-adjoint vont bon train et je peux vous assurer qu’il y a une panoplie de beaux projets en branle chez FouLire. Des projets motivants et passionnants! Je suis parti de là-bas complètement boosté.

Ne vous étonnez donc pas trop si dans les mois, les années à venir, je vous partage mes joies de travailler pour cet éditeur fabuleux. Je suis fier de faire partie de cette équipe. Fier de participer à son rayonnement. Fier de travailler avec des auteurs de qualité. Fier de ce qui est, et de ce qui s’en vient. Je pense sincèrement que ce n’est que le début d’une grande aventure pour moi. Le genre de truc qui change une vie. 🙂

À venir

Le 10 mai dernier avait lieu, au Lion d’or à Montréal, la fameuse journée de libraires de Leméac. C’est toujours un plaisir de m’y retrouver suite à l’annonce des publications de l’automne et de bien manger en bonne compagnie. Cette année, j’étais encore plus excité parce que c’est désormais officiel: mon roman LUI paraîtra le 30 août 2017!!! C’est bientôt! C’est même beaucoup plus tôt que je ne l’aurais cru. Mes romans sortent généralement plus tard dans la saison.

Avec LUI, je clos mon triptyque entamé avec EUX et NOUS. Il s’agit sans doute du roman dont je suis le plus fier… ce qui devrait me faire peur. Je suis rarement aussi sûr de moi en écriture. Mais celui-là occupe une  place particulière dans mon cœur. J’en suis très fier. J’irais jusqu’à dire que c’est le meilleur des trois. Il ne fera pas l’unanimité, ça je le sais. Mais qu’importe. Je finis cette série de roman exactement comme je l’avais prévu en entamant EUX. Ne me reste plus qu’à être patient et attendre les réactions de mes lecteurs.

J’ai déjà une bonne idée du prochain roman que je proposerai à Leméac Jeunesse… j’ignore cependant quand j’aurai du temps pour l’écrire. Je doute donc beaucoup de figurer dans leur programmation pour 2018. Ce n’est pas si grave… j’y aurai quand même publié 5 romans depuis février 2014. Je crois qu’en soi, c’est déjà tout un accomplissement. Le prochain promet d’être beaucoup plus volumineux, plus ardu à écrire aussi. J’ai déjà commencé à tâter le terrain auprès de certains ados… je pense que ça va être un roman assez définitif dans mon oeuvre. Seul l’avenir nous le dira.

Sinon, je n’oublie pas HENRI & CIE. Le troisième tome, COUCOU CAFÉ CONTRE-ATTAQUE, paraîtra cet automne, fin septembre. J’ai déjà rédigé mon plan pour le quatrième qui devrait voir le jour au printemps 2018. Ne me reste plus qu’à l’écrire. J’ai déjà hâte… parce que dans ma tête, je suis déjà à élaborer le Tome 6!

Entre temps, je termine présentement le premier volume de ma toute nouvelle série de romans pour 12 ans et + qui sera publiée aux éditions LES MALINS en 2018. Si ces romans sont un bonheur intense d’écriture, ça m’apporte aussi un stress assez intense. J’ai peur de décevoir. Bon, quiconque me suit un peu de près sait très bien que je suis toujours angoissé quand vient le temps de soumettre un nouveau manuscrit, alors c’est sans doute bon signe. Mais tout de même. Je propose, ici, quelque chose de très différent de ce que je fais habituellement. Ne me reste qu’à espérer que ça plaise.

Sinon, je me rendrai, cet été, visiter ma sœur à Whitehorse, au Yukon. Je compte en profiter pour entamer l’écriture d’un autre roman. Un roman destiné à un public adulte. À part MISS MASCOUCHE, ma nouvelle qui figure dans le recueil CARTOGRAPHIES II: COURONNE NORD au éditions La Mèche, je n’ai rien écrit pour adulte depuis LA DANSE DES OBÈSES. Ce n’est pas l’envie ni les idées qui manquent… juste le temps. J’ai donc l’intention de me plonger dans l’écriture d’un court roman que j’ai en tête depuis quelques années déjà. Je ne sais pas encore si j’y arriverai, ni à quel éditeur je le soumettrai. Mais c’est sur ma liste de chose à accomplir cet été. Ce roman, le tome 4 de HENRI & CIE, le Tome 2 de ma série chez LES MALINS, une autre série que j’ai en tête pour FOULIRE, sans oublier mon contrat de traduction que je dois remettre pour la fin août… Ouf. J’ai le vertige juste à écrire ces lignes.

Malgré tout, j’ai déjà hâte à l’automne. Hâte d’entamer un nouveau sprint. 🙂

J’ai passé beaucoup de temps dans ma voiture dans les dernières semaines. Et, même si je suis passé maître dans l’art de me faire des mixes musicaux sur des CD, il y a toujours des morceaux que je joue plus souvent que d’autre. C’est le cas de celle-ci. J’avais téléchargé l’album de Michael Kiwanuka après avoir entendu une critique dithyrambique à Radio-Canada, mais je ne l’Avais pas vraiment écouté… ça m’arrive souvent. Je l’ai cependant redécouvert grâce à l’émission Big Little Lies réalisé par Jean-Marc Vallée. Je suis désormais obsédé par cet album, d’une qualité exceptionnelle. Je l’écoute en loop depuis deux semaines. Ce sera sûrement la trame sonore de mon été.

La chanson titre est, sans doute, ma préférée du lot. Je vous laisse donc la découvrir et vous souhaitant une bonne fin de printemps et un bon été… parce que je me connais. Si je tombe en écriture, vous n’aurez probablement pas de mes nouvelles avant un bon moment. 🙂

Laisser un commentaire